Musique et chants basques : ravissez vos oreilles !

L’âme basque s’exprime à travers sa langue, ses chants, sa danse, sa musique. L’Euskera, la plus vieille langue d’Europe vous touchera par sa musicalité et son authenticité.

Le peuple basque chante depuis la nuit des temps. Dans une église, assister à un concert de chœurs d’hommes ou mixte vous donnera la chair de poule.

La culture basque est participative et populaire, petits et grands chantent, des livrets sont distribués lors des fêtes populaires afin de suivre les paroles. On chante traditionnellement sur des mélodies a capella lors des fêtes de villages. Alors, prêts à pousser la chansonnette ?

 

 

La danse est un des éléments marquant de l’identité basque. Chaque village possède sa danse qu’il a coutume d’interpréter au cours de ses fêtes principales. Sur les places et frontons des villages, vous êtes invités à danser en cercle les sauts basques, que l’on appelle les« mutxiko ». Ecoutez la mélodie et lancez-vous, les pas vont suivre…et si vous êtes doués, vous pourrez vous lancer sur un fandango, une danse qui s’exécute sur un rythme endiablé.

La musique basque est riche et variée allant du classique au moderne avec des instruments traditionnels tels que txistu, xirula, alboka, txalaparta, ttun ttun, trikititxa, gaita, pandero … Laissez- vous emporter par ses sonorités lors des fêtes et carnavals du territoire. Que vous soyez plutôt rock and roll ou musique folk, vous trouverez probablement dans la musique basque des sons à votre goûts. 


 Glossaire de quelques instruments spécifiques


 Txixtu : flûte à bec à trois trous qui se joue de la main gauche, la droite étant utilisée pour frapper le ttun ttun.

 Ttun ttun : un petit tambour à cordes.

 Txirula : flûte droite à trois trous comme le txistu. Elle est plus courte et a un son plus aigu.

 Alboka : instrument de musique à vent à anches, réalisé à partir d’un double chalumeau en roseau, utilisant deux cornes, une comme embouchure, l’autre comme pavillon. Le mot vient de l’arabe al-bûq qui signifie la corne.

 Txalaparta : instrument de percussion. C’est une planche posée horizontalement sur deux paniers. Entre les paniers et la table, on dispose des feuilles de maïs ou des herbes afin qu’elle puisse vibrer. On frappe de haut en bas avec deux bâtons appelés makilas.

 Trikititxa : c’est le nom donné à l’accordéon diatonique au Pays Basque. Le nom vient de l’onomatopée du son du pandero : "trikiti, trikiti, trikiti" accompagnant l’instrument.

 Pandereta : tambour semblable à un tambourin mais au cadre plus profond et plus large.

 Gaita : instrument de musique à vent. Il s’agit d’une cornemuse.


Dans la même rubrique

© 2015 Terre et Côte basques. Tous droits réservés. Mentions légales - Crédits - CGV - Plan du site - Accessibilité - Réserver sur toute la côte basque. Une expérience conçue par Apps and Co.